Journée d'hiver

Créé le 10 mars 2014
Écrit par Jean-François Beaulieu

Si Nelligan vivait, voici ce que je lui répondrais...


Ah comme le vent a soufflé
Mon paysage est un territoire gelé
Mes yeux remplis d'étoiles
D'aurores boréales
Ô bonheur que j'ai, que j'ai

Tous mes espoirs virevoltent au vent
Rires et sourires
Présent skiant
Qu'est-ce que la passion de vivre?

Ma quête me mène, sur les chemins du nord
Qui suis-je? Où vais-je?
Mon esprit est calme et allège
Le son du vent ensorcelant est d'or

Le froid perçant, le froid piquant
Mon corps s'active sur les méandres
Souffleries, glaçons coulants
Mes yeux s'enivrent de ce tableau géant

Riez oiseaux de février
Au plaisir et aux frissons des êtres
Aux matins remplis d'horizon rosés, gelés
À l'euphorie que j'ai, que j'ai.

 

Marie-Andrée

 

soleilcouchantCliquez pour agrandir